Indice collège Equipements & Services 02/2019

L’indice France est en légère baisse à cause des consommables, alors que l’indice machines résiste, sûrement grâce aux prises de commandes de novembre et décembre dernier. C’est surtout l’export qui pèse sur l’indice global. L’indice de confiance et le book-to-bill reculent aussi, et pour ce dernier c’est le 6ème mois d’affilée en dessous de 1.
Pas vraiment de quoi se réjouir de cet indice de février. Les commentaires de nos adhérents sont peu optimistes. Seule une minorité signale des facturations en nette hausse par rapport au début 2018, et la faiblesse des commandes, qui touche aussi l’export, est relevée par plusieurs membres de notre panel, ainsi que la dégradation de la visibilité chez les clients. Le doute s’installe sur l’activité à court terme. Le mois de mars sera donc déterminant, alors que l’on fera le bilan du premier trimestre, pour confirmer le pessimisme ambiant ou au contraire faire renaître une lueur d’espoir.Les fourmis qui ont engrangé ne seront guère plus inquiètes que cela, pour les cigales cela risque de faire plus mal dans les mois à venir.
Effet gilet jaune, Brexit, changement climatique ? Je n’ai pas la réponse, mais:
« Le meilleur moyen de prédire l’avenir est de le créer » – Abraham Lincoln

27 mars 2019 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 01/2019

En décembre nous avions en commentaire « çà pique ! ». En janvier l’ambiance est plutôt « lendemain de fête difficile ».
En ce début d’année, notre indice France de janvier par rapport à celui de décembre baisse de 7%. Pour rappel, en 2018 nous avions eu pour la même période un indice en augmentation de 14%. On peut voir aussi le bon côté des choses car le mois dernier la baisse était de 19%. Si on veut se faire peur, il suffit de comparer les indices de janvier 2019 à ceux de l’an passé. Tous sont en baisse, voire en forte baisse, à l’exception de l’indice consommables qui reste à peu près stable (-1.2%). En élargissant le rétroviseur
sur une période de 12 mois c’est moins douloureux mais la tendance serait plutôt à la baisse. A surveiller les prochains mois, le ratio book-to-bill qui a nettement baissé en janvier.
Les commentaires des adhérents sont plutôt pessimistes mais pas alarmistes, donc restons optimistes sans nous voiler la face. Il est peut-être temps aussi de mettre nos savoir-faire en commun notamment au niveau du syndicat.
« Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite » (Henry Ford)

6 mars 2019 / par / dans