Indice collège Equipements & Services 05/2020

Aucune surprise dans les chiffres de mai. On pouvait s’attendre à de mauvais chiffres et c’est le cas. Je vous fais grâce de la litanie des chiffres, je vous laisse les découvrir, ils sont éloquents.

A retenir un book to bill à 0 391 au plus bas et un indice France à 14 1 par rapport à avril.
L’indice consommables est à son plus bas depuis notre nouvel indice de 2013. Intéressant est l’indice de production qui remonte assez fortement, l’indice export, lui, baisse de nouveau. In fine, notre indice global (France Export) est au plus bas. Et pourtant, avec tout ça l’indice de confiance remonte ce mois ci.

« L’avenir n’est pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons faire » … (Henri Bergson)

Philippe ALBRIEUX – Président du Collège

7 juillet 2020 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 04/2020

Aucun scoop dans les chiffres de ce mois ci, ils ne sont pas bons. Avec un book to bill à 0 5 on comprend l’indice de confiance à 2 61 sur 10 du jamais vu. La situation est évidemment exceptionnelle. Il est difficile d’être optimiste avec des commandes et une production en panne. Chiffre d’affaire en berne et manque de visibilité nous donnent ces résultats. Maintenant que nous nous sommes bien fait peur on peut regarder un point positif qui est l’indice Consommables. Belle remontée en avril. Epiphénomène ? Réajustement des stocks ? C’est possible mais c’est le meilleur indice consommables depuis octobre 2018 et on n’achète pas de produits pour rien. Nous nous attendons à des mois difficiles devant nous mais les projets dans l’électronique ne manquent pas dans des secteurs tels que la santé, l’électronique de puissance, le numérique, l’environnement et bien d’autres encore. Il y a des opportunités à saisir et des futurs marchés à créer. Il faudra certainement travailler autrement et “jouer” plus collectif.
Enfin comme beaucoup l’on fait remarquer, saluons et remercions toute l’équipe d’ Acsiel qui ne s’est jamais arrêtée pendant la période de confinement. Nous avons eu régulièrement une synthèse de la situation économique et financière que nous avons beaucoup apprécié. Collectif, je vous dis !

Philippe ALBRIEUX – Président du Collège

9 juin 2020 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 03/2020

Avec l’économie à l’arrêt, dixit les médias 24/24, nous aurions pu nous attendre au pire avec des chiffres calamiteux. Ce n’est pas l’euphorie, loin de là, mais notre secteur résiste encore et toujours à l’envahisseur coronavirus. Nous ne sommes pas tous à égalité mais la profession est encore active.

Tous les indices baissent plus ou moins fortement. Au hit-parade nous avons l’indice de confiance à 3.05 qui est historiquement au plus bas à tel point que nous avons dû modifier l’échelle. En 2ème position nous avons l’indice consommables qui continue sa descente inexorablement. Inutile de commenter tous les indices qui baissent, chiffres et tableaux parlent d’eux-mêmes. Un point tout de même positif est le book-to-bill qui remonte 2 mois d’affilée. Est-ce la concrétisation d’affaires qui étaient en cours et qui aboutissent en mars ? Probablement. Raccrochons-nous à cela car cela montre que tout est possible même quand tout semble négatif. Avril ne sera certainement pas terrible et il va falloir mettre les bouchées doubles pour relancer la machine. Nous devrions pouvoir le faire car notre secteur, de par sa nature, est capable de s’adapter très rapidement.

En attendant, portez-vous bien, vous et vos entreprises.

Philippe ALBRIEUX – Président du Collège

5 mai 2020 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 02/2020

Il fallait s’attendre à un indice pas fameux. Malheureusement il est logique compte tenu de la situation sanitaire du moment.

Un point positif, le book to bill qui remonte légèrement en Février. Pour le reste, les chiffres, graphes et commentaires des adhérents parlent par eux-mêmes.

Le plus important est maintenant de tenir pour passer cet épisode d’abord tragique sur le plan humain et certainement douloureux sur le plan économique. A nous de nous serrer les coudes. Nous pouvons tous constater par les nombreux mails que nous recevons que toute la Filière Électronique se mobilise et rend compte de toutes informations ou démarches utiles pour nos entreprises. Merci à vous tous car les conditions de travail actuelles ne facilitent pas votre quotidien.

Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. Antoine De Saint-Exupéry – Artiste, Aviateur, Écrivain (1900 – 1944).

26 mars 2020 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 01/2020

Etes-vous optimistes ou pessimistes ? Dans les deux cas vous pourrez, raisonnablement, dire “j’ai raison”.

Mode pessimiste. L’indice de confiance plonge, l’évolution de l’indice France passe de +19,1% à -2,4% et le book to bill baisse de nouveau à 0,762 – Aïe ! Vous tombez ensuite sur l’indice export qui replonge après une belle remontée d’octobre à décembre. Le moral n’est pas bon.
Mode optimiste. Ok, ce n’est pas top mais l’indice consommables remonte. L’indice machines est au plus haut depuis 2013 pour janvier à 4134.
OK, ça baisse un peu par rapport à décembre mais on reste à un niveau très élevé. L’indice global incluant la France et l’export est lui aussi au plus haut pour un mois de janvier depuis 2013. La situation est plutôt bonne globalement.
Pas facile, avec ces chiffres, de se faire une idée précise de la situation ou de la tendance.
Il est certain que depuis quelques semaines nous devenons tous nerveux, pour ne pas dire fiévreux… et que certains indices souffrent d’un manque de visibilité. 2019 fut plutôt une bonne année mais 2020 commence avec beaucoup d’interrogations. Il ne faut pas négliger l’impact de l’épisode viral en cours qui désorganise les échanges commerciaux. L’incertitude sur sa durée et son ampleur n’arrange rien.
Une raison supplémentaire pour se serrer les coudes et jouer collectif.

3 mars 2020 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 12/2019

C’est la saison des bilans mais aussi la saison des vœux. Les chiffres de décembre sont plutôt satisfaisants. A l’exception de l’indice consommables qui est au plus bas et du book to bill, tous nos indices sont en hausse avec pour moteur principal l’indice Machines de productions et services qui est lui au plus haut. L’indice France est à +19.1% versus novembre. Les commentaires de nos adhérents sont assez positifs et l’indice de confiance est stable à 5,15.
L’année 2019 a été correcte dans l’ensemble et assez stable. Quand on compare les évolutions des indices des années précédentes, nous n’avons pas de grands écarts entre les différents mois. A noter aussi l’intéressante progression régulière de l’indice export.
Et pour 2020 ? L’électronique est un domaine d’avenir ! Les adhérents d’Acsiel le savent depuis longtemps et une prise de conscience collective s’amorce. La signature en 2019 du Contrat stratégique de la filière électronique entre le Ministre de l’Économie et des Finances et les organisations professionnelles de la filière est un signe très fort et positif pour notre profession. Acsiel est un des acteurs majeurs à travers le nombre et la diversité de ses adhérents.
Pour avancer nous avons besoin de votre soutien qui passe par votre adhésion mais aussi au travers de votre participation. Il est nécessaire que chacun s’implique en répondant au questionnaire mensuel pour rendre notre indice plus pertinent et en participant d’avantage aux différentes commissions.
Pour 2020, souhaitons-nous de bonnes affaires pour le développement et la pérennité de nos entreprises.

27 janvier 2020 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 11/2019

Novembre est sans réelle surprise, bonne ou mauvaise. Le book to bill reste inférieur à 1 mais remonte par rapport à octobre, tout comme l’indice de confiance qui est au-delà de 5 depuis 4 mois. L’indice consommable remonte pour repasser le seuil de 200 mais la moyenne mobile de cet indice est en baisse constante depuis octobre 2017. Notre indice machine est lui aussi en baisse. Toutefois, mis à part 2018, c’est le meilleur indice en Novembre depuis 2013. La moyenne mobile sur 12 mois reste élevée même si elle baisse en novembre. L’indice export reprend des couleurs et part à la hausse. L’indice de novembre est même supérieur à celui de 2018. Plus intéressant, l’indice global (incluant la France et l’export) baisse en novembre mais est le plus élevé depuis 2012, mis à part 2018. La moyenne sur 12 mois reste élevée et supérieure à 250 (depuis juin 2017).
Nous avons maintenant une bonne vue de 2019 qui semble être une année d’attente ou de transition. D’un mois à l’autre les indices évoluent à la baisse puis à la hausse sans excès majeur. Les commentaires de nos adhérents sont d’un mois sur l’autre à 50/50. Le fil conducteur semble être le manque de visibilité à moyen et long terme.
Mettons-nous maintenant sur « pause » et rendez-vous à l’année prochaine. D’ici là, passez tous d’excellentes fêtes de fin d’année.

19 décembre 2019 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 10/2019

Après un mois de septembre morose, Octobre nous fait reprendre des couleurs avec des points très positifs. L’indice global est à +27% avec un indice France de +33%; merci à l’indice machine qui tire le tout et qui est au plus haut depuis décembre 2018.
Au rayon des indices « doit mieux faire » nous avons le book to bill au plus bas de l’année à 0,84; ce n’est pas bon mais à relativiser car il varie assez facilement d’un mois à l’autre depuis un an. L’indice consommable lui continuer de baisser beaucoup plus lentement mais la moyenne mobile est en baisse sur les 12 derniers mois. Pour l’export il est temps de reprendre la valise car ce n’est pas à la fête ; Il est au plus bas de l’année.
Au final les indices majeurs remontent (global et France) ainsi que l’indice de confiance qui passe de 5.05 à 5.10. Cela pourrait certainement être mieux mais notre profession est toujours bien vivante et très active. L’investissement machine est très rassurant car nos clients investissent et ce n’est sûrement pas sans de bonnes raisons.

5 décembre 2019 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 09/2019

Rentrée morose… L’indice France instantané a connu un trou d’air en septembre avec une baisse de -13% par rapport à juillet-août, ce qui le ramène juste au-dessus du niveau de septembre 2017. La baisse est surtout due à l’indice Machines et Services qui perd 19%, alors que l’indice consommables ne baisse que de -4%. L’indice Export subit aussi un sérieux tassement (-18%). L’indice global recule de -15%. L’indice de confiance est en très léger repli mais reste supérieur à 5 et le ratio book-to-bill rebondit de 0,928 à 1,106, ce qui est de bon augure.
Cependant, il est difficile de discerner des traces d’optimisme dans les commentaires de nos panélistes qui restent préoccupés par l’absence de signes de reprise, tant sur le marché intérieur qu’à l’exportation. Il faut avouer que cette prudence de nos industriels semble faire écho à une tendance de fond. Si l’on prend un peu de recul par rapport à la conjoncture en observant la courbe moyenne sur 12 mois de l’indice global, on distingue nettement une période de croissance de 2015 à 2017, suivie d’une phase relativement stable depuis 2018. Sur l’indice France, on retrouve cette absence de croissance avec une baisse en 2019 après le rebond du second semestre 2018. Manifestement, l’inversion de tendance du marché n’est pas encore visible à court terme.

5 décembre 2019 / par / dans
Indice collège Equipements & Services 07-08/2019

Manifestement les vacances ont du bon. Un indice de confiance qui repart à la hausse et surtout un bon de +1,8% à +7,6% de l’évolution de l’indice France. Un Book to bill légèrement inférieur à 1 pour la période juillet/août n’est pas si mauvais et reste dans la normale par rapport aux années précédentes.
L’indice consommables <5000 € reste bas, à peu près au même niveau depuis mars. Cependant la baisse est continue sur 12 mois. A l’inverse, l’indice Machines de Production et Services (France) est en nette progression. C’est même l’indice le plus fort de ses 7 dernières années sur juillet-août. Certes il y a l’effet de facturation des prises de commandes tardives sur mai/juin mais ne boudons pas notre plaisir, cet indice se porte bien. L’export baisse sensiblement mais l’indice global (incluant France et export) augmente une nouvelle fois. Notre marché domestique reste porteur. Enfin, si le book to bill est en baisse, l’indice de confiance lui est en hausse.
Les vacances ont du bon pour le moral de nos entrepreneurs. Tant mieux car la rentrée est bien là et nous avons du pain sur la planche pour faire rentrer les commandes d’ici la fin de l’année.

1 octobre 2019 / par / dans